lundi 26 mars 2018

ACCUEIL


BIENVENUE SUR LE BLOG DE QUARTIERS LIBRES !

  En Italique souhaite donner la possibilité aux habitants comme aux personnes qui demeurent éloignées de l'offre culturelle ainsi qu’aux seniors détenteurs de connaissances diverses sur leur quartiers de se saisir des mutations urbaines qui s’y exercent... En 2016 puis 2017 En italique se focalisera sur Saint-Mauront et sur Saint-Lazare afin de partager les diverses richesses culturelles de ces quartier notamment autour du Carré Saint-Lazare de Logirem.


Quartiers Libres se concentre sur la participation des populations lors de diverses actions culturelles qui se préoccupent des constructions ou des aménagements urbains comme des qualités culturelles, mémoriels, historiques, patrimoniales dans les quartiers du 2e et du 3e arrondissement de Marseille. Quartiers Libres réunit chaque année une ou plusieurs institutions artistiques et culturelles et bénéficie du regard de nombreux artistes, acteurs culturels, animateurs sociaux et la participation active d'habitants.


crédit photos Irina le 22 mars 2016
crédit photos Irina

Pendant toute l’année 2015, Driss Aroussi, plasticien et Dominique Cier en tant qu’écrivain ont animé plusieurs ateliers sur l’image et sur l’écriture à destination de différents publics avec en toile de fond le quartier de Saint-Mauront. 


POUR CONSULTER ET TÉLÉCHARGER LES JOURNAUX DE QUARTIERS LIBRES 2013-2014-2015 SUIVEZ CE LIEN...

POUR CONSULTER LES ACTIVITÉS MENÉES AVEC QUARTIERS LIBRES 2015  SUIVEZ CE LIEN...

SI VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER A QUARTIERS LIBRES INFOS ET CONTACTS 
contact@enitalique.fr / 06 25 31 14 94

Pendant l'année 2014 Driss Aroussi et Dominique Cier se sont inspirés des collections du Centre de Conservation et de Ressources du MuCEM, des documents, des objets et des outils conservés pour créer une exposition inaugurée au CCR au tout début de l'année 2015... consulter la rubrique Quartiers Libres 2014 sur ce Blog... 

Driss Aroussi & Dominique Cier

Depuis 2011, avec Quartiers Libres, chaque année l'association En italique invite un artiste à créer une œuvre avec le concours d'habitants dans un quartier en particulier du 2e ou du 3e arrondissement de Marseille, du Panier à la Belle de Mai, en passant par Saint-Mauront, Saint-Lazare, Arenc, la Joliette...

Visite du CIRVA avec les stagiaires de PPIM et SARA - Photographie d'Alfons Alt, Quartiers Libres, 2012
 

 
Point de vue sur Marseille depuis Notre-Dame de la Garde

Point de vue depuis la Digue du large sur les quartiers investigués
Le contexte actuel, Marseille Provence capitale européenne de la culture en 2013 conjugué aux récentes mutations architecturales et aux nombreux chantiers qui sont en cours de réalisation ou qui sont programmés dans les années à venir est particulièrement propice à l’élaboration de projets originaux sensibles à la fois à la notion de citoyenneté et à l’excellence artistique. 

Citons la construction du MuCEM au pied du Fort Saint Jean, l’aménagement du littoral avec la Cité de la Méditerranée, l’aménagement de la Joliette avec les Terrasses du Port, Euromed Center avec le projet de Massimiliano Fuksas, la semi – piétonisation du Vieux-Port avec le projet de Norman Foster, l’avenir du pôle média de la Belle de Mai, l’évolution de la Friche de la Belle de Mai en SCIC, etc. Ce n’est pas moins de douze projets et chantiers qui sont programmés sur ce périmètre !


Skyline dans le nouveau quartier d'affaires d'Euroméditerranée  

Le dernier paramètre relatif aux origines de ce projet concerne la réflexion qui est en cours à la mairie du 2/3e depuis 2011 avec un ensemble de partenaires du territoire. Elle s’est concrétisée notamment par l’adhésion à la Convention Cadre du Conseil de l'Europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société (Faro 27/10/2005).

En conséquence Quartiers Libres soutenu par la mairie du 2-3e est attaché à :
-la notion de citoyenneté,
-la fédération d’acteurs divers,
-les interactions recherchées entre les habitants et les artistes, par exemple en aménageant des créations partagés...

Prise de vue photo par les stagiaires de Sud Formation, Quartiers Libres 2012
La position institutionnelle et symbolique de la Mairie des 2-3e ainsi que l’inscription territoriale de cette initiative se manifeste par la volonté de l'association En Italique de mener un projet culturel d’une autre manière afin de le partager avec les populations. Nous ne souhaitons pas mettre en œuvre un festival de plus pour enrichir (simplement) l’offre culturelle sans réfléchir à de nouveaux modes de relations entre les gens et les œuvres, particulièrement vis à vis de ceux qui ne sont pas des publics familiers d'un domaine artistique.
 

Avec la complicité de plusieurs structures partenaires d’envergure, des associations culturelles, socioculturelles et des entreprises, nous souhaitons mettre en œuvre différents niveaux de participation avec les habitants et les usagers de ce territoire. C'est pour cette raison que cette initiative culturelle se développe progressivement, il s'agit de se donner les moyens d'accompagner les uns et les autres à la découverte artistique. A la consommation de produits culturels nous préférons envisager les participants de Quartiers Libres comme des acteurs indispensables dans la construction du sens des œuvres d’art.